Des oliviers sur une terre aride

PROCESSUS DE FABRICATION DU SAVON D’ALEP

Cueillette d'olives pour le savon d'lLep

RÉCOLTE DES OLIVES

Le moment et la préparation des matières premières sont d’une grande importance pour la fabrication du savon d’Alep. C’est pourquoi la récolte des olives et baies de laurier se fait au mois de novembre lorsqu’ils arrivent à maturité sous un climat particulier chaud et sec. Ainsi des femmes et des hommes respectueux de l’environnement, des arbustes et de leurs branches cueillent les fruits sans rien abimer à l’aide d’un peigne spécial. 

I. PHASE DE CUISSON ET FILTRATION

Le véritable savon d’Alep se fabrique par la méthode de saponification à chaud et donc il se réalise uniquement en période hivernal contrairement à d’autres savons.

Chaudron de fabrication de savon d'alep

Les huiles, l’eau et la soude sont versées en quantités précises et dans un ordre particulier dans le chaudron chauffé progressivement à la vapeur. Lors de la cuisson un brassage séquentiel est réalisé à chaque introduction d’ingrédients et ce jusqu’à ce qu’elle atteigne une température d’ébullition égale à 110°C afin d’aboutir à la saponification complète avec la couleur et la douceur requise. Cette phase dure entre 20 à 48 heures.

Une filtration se réalise par le delta de densité entre l’eau et les huiles. Celles-ci ne permettant pas totalement un mélange fusionnel, il est donc indispensable de faire une filtration pendant l’arrêt total du chaudron. Si elles existent, les matières en suspension entrant en contact avec l’eau prennent de la masse suite à l’absorption et sont entrainés vers le fond de la cuve.

Pour finir cette phase, lorsque l’eau décantée est totalement chassée par vidange, un échantillon est extrait du chaudron avec une louche pour contrôler la qualité du savon par le goût, l’odorat et sa texture. Le savon est dit bien préparé lorsque le beurre d’olive est bien fluide et qu’il n’adhère plus à aucune surface.

 

II. PHASE DE COULAGE ET SOLIDIFICATION

Le nivelage du beurre d'olive pour du savon d'Alep

Une pompe reliée depuis le chaudron aspire la pâte de savon à l’état liquide versée à l’aide d’une lance sur un sol plat en forme d’un ou plusieurs grands rectangles.

Un maître / artisan ajuste la surface du savon à l’aide d’une lisseuse par des gestes semi rotatifs semblables aux mouvements des « essuies glaces » et règle l’épaisseur souhaitée par sondage multiple grâce à une latte.

Ainsi les outils sont principalement des matériaux en bois. Le savon contenant une faible quantité d’eau s’évapore lentement pendant 24 heures pour se solidifier.

III. PHASE DE COUPE ET D’ESTAMPILLAGE

Estampillage de savon d'Alep
Ensuite, le nom de la marque est estampillé manuellement sur chaque pain de savon à l’aide d’un sceau en forme de marteau.
Découpage des savons à la fouche
Après la solidification du savon, le savon n’est pas totalement dur c’est à cette étape qu’il est coupé avec l’aide d’une fourche multi lames pour réaliser des formes  carrées ou rectangulaires. Entre le sol et le savon du papier sulfurisé est interposé pour permettre une désolidarisation facile et entière des savons qui ont adhérés au sol.
Découpe de savon Alep
Empilement provisoire des savons d’Alep avant de les superposer pour un séchage définitif.

IV. PHASE DE STOCKAGE ET SÉCHAGE

 

Stockage du savon Alep

Les pains de savon sont superposés selon l’espace de stockage disponible soit en quinconce soit par juxtaposition sous forme cylindrique ou cubique, en laissant un espace vide entre chaque savons pour créer des lames d’air qui permettent une exposition complète à l’air chaud et sec. Le savon est ensuite laissé jusqu’à maturation pendant 6 à 9 mois pour sécher complètement et prendre sa couleur finale.

fr_FR